Geoproject

la bibliothèque web to print

16-02-2022

L‘Université de Nîmes compte l’une des rares formations universitaires en Design et le premier Laboratoire de recherche dédié exclusivement à la recherche en Design, Projekt, qui a été créé en 2013 et labellisé Équipe d’Accueil en 2016. À ce titre, l’Université de Nîmes soutien des recherches dans les différents champs du design et, pour ce qui nous concerne ce soir, dans le champ du design graphique.

Le design graphique, c’est quelque chose qui est partout et que l’on ne voit pas. Partout, surtout ici, à la bibliothèque du carré d’art. Pour faire un livre, après l’avoir écrit et avant de l’imprimer, il faut le composer. La création graphique est indissociable de ses outils techniques. Il y a eu la composition au plomb, peu à peu supplantée par la photocomposition puis la Publication Assistée par Ordinateur (PAO). Ces innovations techniques ont changé les façons de composer et changé les formes graphiques.
La dernière révolution en date est le web to print.
Cela consiste à utiliser les techniques du web (à savoir : les langages html et css) afin de produire depuis le navigateur un fichier pdf destiné à l’impression — l’objectif étant de décliner un même contenu sur différents supports, écrans et imprimés. Cette mutation participe d’enjeux pluriels : esthétiques, expérimentaux… et industriels.
Le corpus d’éditions réalisées selon ce type de procédé est encore jeune et il n’est pas aisé de réunir et de faire circuler les artefacts physiques qui ont été réalisés ainsi. Ils sont souvent en tirage limité. Ou alors le processus technique n’est pas explicite. Donner accès à ces éditions, dans un objectif pédagogique et de recherche, tel est l’enjeu de la Bibliothèque web to print.
Cette bibliothèque est un projet de recherche coordonné par Lucile Haute, enseignante-chercheuse en design à l’université de Nîmes, en collaboration avec plusieurs designers et chercheurs.
Quentin Juhel (designer et enseignant vacataire à Unîmes) comme Lucile Haute, sont membres du collectif PrePostPrint qui aborde ces questions de web-to-print depuis depuis plusieurs années. Quentin et Lucile ont réuni un corpus d’objets éditoriaux réalisés en web to print ou bien avec des outils libres et open source. C’est le point de départ du fond réuni ici. Iels se sont associé·es à Antoine Lefebvre (enseignant-chercheur contractuel à Unîmes) pour la conception d’un meuble de transport et d’exposition de ce fonds.
Antoine Lefevre créateur avec Lucile Haute de la bibliothèque webtoprint
La conception et la réalisation du meuble, la documentation des éditions et la mise en forme des fiches se sont articulées aux projets du semestre d’automne 2021 de l’option Design et cultures numériques de la Licence Design de l’Université de Nîmes. C’est un honneur de présenter publiquement ce soir le résultat de ce travail à la bibliothèque du Carré d’art.
Quel plaisir de découvrir aussi, voici un an, que le Labo² travaille également ces questions à travers le projet Géoportail, et utilise les mêmes outils : la librairie Paged.js, développée par Julien Taquet, Agathe Baêz et Julie Blanc pour la partie française de l’équipe ! La boucle est bouclée.
Merci à Alexandre Simonet et à Caroline Very-Mathieu pour leur accueil.
La bibliothèque web-to-print va ensuite voyager : à Saint-Étienne pour la biennale du Design, puis à Marseille pour le salon d’édition Trafic.
Lucile Haute ne peut être avec nous ce soir pour raison de santé mais espère pouvoir échanger avec celles et ceux que ce projet intéresse dès qu’elle sera rétablie et à l’occasion du finissage de cette exposition qui aura lieu le 6 avril à 14h. Le point de contact peut se faire via le site du projet : https://2print.org
Lucile Haute pour l’université de Nîmes.

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux ; les propos divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne ou utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans autorisation et mention de la source. Les commentaires sont modérés a posteriori par un administrateur du site. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.